Komut, le mobilier design à impact positif – interview avec PHILIPPE TISSOT | Moore
5 rue Bachaumont, 75002 Paris - 01.42.74.02.96
Accueil > Actualités > Komut, le mobilier design à impact positif – interview avec PHILIPPE TISSOT

Komut, le mobilier design à impact positif – interview avec PHILIPPE TISSOT

13-12-2022

Marque de design parisienne, Komut signifie commuter, échanger et switcher dans un monde décarboné et sans extraction minière. Leur mission : contribuer de façon positive et durable à l’environnement, grâce à une gestion circulaire du cycle de vie des produits, tout en proposant des créations hautement esthétiques.

Découvrez notre interview avec Philippe Tissot, co-fondateur du Studio Komut.

1. Philippe, pouvez-vous vous présenter et présenter KOMUT ?

Je suis Philippe Tissot, entrepreneur et co-fondateur de la marque Komut. Avant la création du Studio, j’ai réalisé plusieurs projets architecturaux spécialement dans le béton ultra hautes performances, puis, j’ai ressenti le besoin de me tourner vers une démarche plus écologique.

Komut, c’est une marque de design qui offre une seconde vie à la matière première mise sur le côté ou jetée. Nous utilisons la technologie 3D et un mode de production responsable pour créer nos produits, combinés à un design hautement esthétique et désirable.

 

2. Pouvez-vous nous expliquer comment le studio KOMUT est né ?

Komut c’est avant tout une rencontre avec YuTyng Chiu, une directrice artistique engagée. Nous avions tous les deux nos spécialités, je travaillais dans l’architecture et YuTyng dans le design et la Haute Couture.

Tout a commencé il y a maintenant presque 3 ans, nous dessinions des pièces ensemble avec une idée commune : développer une marque de mobiliers ayant du sens. Pour nous, cela a toujours été une évidence de créer une marque ayant un impact positif sur la planète et par conséquent, d’obtenir une totale neutralité carbone. D’ailleurs, nous sommes très heureux de pouvoir dire que nous avons déjà obtenu un premier bilan carbone annuel neutre à la mi 2022. Komut est d’ores et déjà une marque intégrée dans le monde de demain.

C’est ainsi que le Studio Komut est né. Le terme « komut » signifie commuter, remplacer, dans un monde décarboné, un monde qui n’utilise plus de CO² et de matières premières provenant du pétrole.

 

3. Komut, c’est une production responsable et 100% circulaire, pouvez-vous nous en dire plus ?

La production est un des éléments essentiels au sein du Studio Komut. Aujourd’hui la durée moyenne d’un mobilier est de 5 à 7 ans. Il est donc selon nous essentiel d’avoir une production responsable et qui permette de recycler en nouveaux produits le mobilier en fin de vie, c’est ça la vraie économie 100% circulaire.

En général, il y a toujours au moins cinq niveaux de tri avant que la matière arrive au sein de notre Studio. Bien souvent, nous participons au deux derniers niveaux de tri comme le tri couleur ou le sur-tri matière. La matière première que nous utilisons provient notamment de mobiliers déjà utilisés, et qui étaient destinés à être des déchets. Nous avons fait le choix de ne pas ajouter de métal car nous voulions que nos meubles soient facilement recyclables et restent monomatière.

Il est vrai que de nos jours, si l’on souhaite se débarrasser d’un meuble, par exemple d’une chaise multi-matériaux, cela demande énormément de temps pour la démonter. En effet, il va falloir séparer le métal, la mousse, le tissus et le plastique. C’est pourquoi ce temps n’est pas pris et le mobilier est bien souvent directement brûlé. Chez Komut, nous souhaitons éviter ce processus et c’est pourquoi nous avons décidé de créer du mobilier mono matière.

L’étiquette sur notre mobilier est également très importante. Elle fait partie intégrante de la gestion du cycle de vie de nos produits. Par exemple, même si nous procédons à une reprise du mobilier, il est également possible qu’il ne revienne pas au sein du Studio. Dans ces cas-là, l’étiquette, grâce à un marquage, permet à n’importe quel centre de tri de savoir comment recycler le produit. Lorsqu’un produit revient chez nous en fin de vie, nous délivrons un certificat qui garantit que le produit sera recyclé à 100%.

« Notre élément clé est la seconde vie. »

Par ailleurs, les pièces sont uniques. Elles sont imprimées une par une, nous ne possédons pas de moule ou de forme. Les couleurs aussi sont différentes, car elles dépendent des matières premières récupérées. Nous sommes donc proches de la personnalisation des produits !

 

4. Quelle a été votre première création ?

Notre première création a été la table basse de la collection A4. Il s’agissait pour nous de l’élément le plus courant et le plus indispensable dans tous les sets tertiaires ou résidentiels. C’était également pour nous un élément essentiel de décoration. Par ailleurs, nous avons souhaité lui offrir plusieurs fonctions. Elle peut servir de table basse mais également de table d’appoint ou de petit banc. Cette table devient un objet multi-utilisations que l’on peut utiliser au gré de ses envies.

Pour l’anecdote, nous nous sommes rendu compte après l’avoir créée, qu’une fois mise sur la tranche, notre table basse formait un K, comme le K de Komut.

5. Comment utilisez-vous les nouvelles technologies chez Komut ?

Les technologies font partie intégrante de notre processus de production, appelé artisanat numérique.

Tout d’abord, et toujours dans une démarche circulaire, nous utilisons des robots qui sont eux aussi recyclés car ils proviennent de l’industrie automobile. Selon nous, dans cette situation, le bon usage du numérique est de les utiliser pour les tâches répétitives.

Néanmoins, nous parlons d’artisanat car nous conservons au début et à la fin de chacune de ces impressions 3D des tâches manuelles. Cela nous permet de garantir le rendu que nous souhaitons, d’apporter de l‘authencité et de rendre chaque pièce unique.

 

6. Quelles sont vos sources d’inspirations pour créer vos collections ?

L’environnement est une grande source d’inspiration pour YuTyng Chiu. En effet, elle s’inspire de tout ce qui nous entoure, que ce soit de la planète ou encore des 5 éléments. Les ondulations et les courbes représentent la nature avec beaucoup d’élégance. Bercée par l’univers de la mode, la texture et les volumes sont également des notions clés pour créer.

Pour ce qui est du nom des collections, nous nous sommes inspirés de différents éléments relatifs à la production. Par exemple, si nous prenons la collection aller-retour, cela touche à l’impact de la production sur l’environnement. En achetant la table d’appoint Paris-London, vous économisez en carbone 20 aller-retours Paris-Londres en train. À l’inverse, pour la collection Kilometers, le nom de chaque produit fait référence à la longueur du cordon utilisée pour les créer.

 

7. Quels sont vos futurs projets pour le studio Komut ? Une nouvelle collection est-elle à venir ?

Nous imaginons sans cesse de nouvelles collections. Nous travaillons actuellement sur la texture, et plus particulièrement sur le cordon. Aujourd’hui, ce cordon est posé l’un par-dessus l’autre pour tous nos produits, mais nous avons pour projet de le tisser comme de la maille. L’objectif est de proposer un nouveau design ajoutant un ancrage visuel et sensoriel nous transportant vers d’autres univers comme celui de la couture



Un projet ?

Un besoin ?

Plus de produits ?

Contactez-nous